Menu
nl

Un barbecue en hiver : comment le réussir ?
Surprenez vos amis !

Charme gourmand et convivial en été, les joies du barbecue sont souvent oubliés dès l’automne. Et pourtant, dans certains pays, il constitue une ancienne tradition hivernale. Voici quelques conseils pour bien le réussir.


Tout d’abord, choisir un barbecue qui résiste au froid 

Plus il sera lourd, plus il conservera sa chaleur. Il en existe avec couvercles, ce qui est incontestablement un avantage afin de bien la garder et la protéger. Ensuite, il s’agit de le disposer à l’abri du vent. Il faudra attendre deux à trois fois plus de temps qu’en été pour obtenir une bonne température de cuisson. Il faut également prévoir de la lumière. Il existe des systèmes d’éclairage, des lampes avec poignées pour cuisson dans l’obscurité.


Comment savoir que le barbecue est à bonne température ?

 Il est chaud, prêt pour la cuisson, dès que vous ne savez pas laisser vos mains plus de deux secondes au-dessus des braises.


Que prévoir si l’on veut manger dehors ?

Pour chauffer en extérieur (terrasse, jardin), prévoir un braséro ou un feu de bois. Egalement un abri en cas de météo soudainement défavorable. Pour les invités, des plaids, écharpes, bonnets, gants. Des chaises ou fauteuils confortables : ne pas hésiter sur le nombre de coussins !


Que suggérer comme produits pour ce barbecue hivernal ?

Des cuisses de volaille (canard, pintade) huilées avant cuisson. Pour les amateurs de viande exotique, de l’autruche ou du kangourou. Comme légumes ? Un bon pot-au-feu de légumes d’hiver (chou, panais, poireau, navet, topinambour…). Des pommes de terre avec du beurre (évidemment celui de Carlsbourg, beurre ardennais) et de petits lardons. Elles seront protégées par du papier alu. Et comme dessert, d’originales brochettes de marshmallows, cette guimauve colorée à base de sucre et de gélatine. Ou encore, des pommes enrobées de papier alu. Et pourquoi pas aussi un fromage ? Un Camembert, par exemple, cuit dans sa boîte.


Les avantages du barbecue d’hiver (par rapport à celui d’été)

À cette saison, on dérange moins les voisins avec la fumée.
Ce qu’il ne faut pas prévoir : des sprays anti-moustiques…
Et puis, on observera le ciel… En espérant qu’il soit étoilé !